HADDITH Index du Forum HADDITH
arabe /français palestine ,moyen orient islam maghreb sarkozy netanyahu israel sionistes عربي فرنسي/منتدى كل العرب
 
    FAQ   Rechercher   Membres   Groupes Profil Se connecter pour vérifier ses messages privés   S’enregistrer   S’enregistrer   Connexion 



 Bienvenue 
نقل الرئيس الفرنسي نيكولا ساركوزي الاحد الى المستشفى اثر اصابته بـ "وعكة صحية" بينما كان يمارس الرياضة**sarkozy est à l hopital suite à un " souci de santé " qui s est manifesté alors qu il pratiquait du sport ce DIMANCHE !! 
les médias et ISRAEL !!

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    HADDITH Index du Forum -> actualité -> europe
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
ombadr
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 07 Jan 2009
Messages: 193
Localisation: idf

MessagePosté le: Mar 13 Jan - 23:12 (2009)    Sujet du message: les médias et ISRAEL !! Répondre en citant

Sommes-nous réellement informés sur Gaza ? L’offensive israélienne sur Gaza vise-t-elle à démettre le Hamas ? Michel Collon, spécialiste des conflits, répond aux questions « provocantes » de Solidaire.

La crise économique et les soucis quotidiens occupent les esprits et Gaza passe peut-être en second plan dans le quotidien des travailleurs. Pourquoi ?
    Michel Collon.
Coluche disait « On ne peut pas dire la vérité à la télé, il y a trop de gens qui regardent ». La question à poser à la population belge est : pensez-vous être bien informés ? Croyez-vous que dans une région comme le Moyen-Orient avec toute la richesse du pétrole, on va vous dire la vérité ?

Avant de travailler sur l’international et les guerres, j’ai fait du reportage social en Belgique pendant 15 ans. Dans chaque secteur en lutte les travailleurs me disaient : les médias n’informent pas bien l’opinion.

Les médias et l’école cachent soigneusement comment Israël s’est imposé. Imaginez ceci… Vous Belges, vivant et travaillant ici depuis des générations, tout d’un coup, des gens débarquent : « Nos ancêtres vivaient ici il y a deux mille ans, notre Dieu a dit que cette Terre nous appartient, allez ouste, dehors ! » Vous devez quitter votre maison, vos champs, vos richesses et aller vivre dans des tentes. D’abord, les envahisseurs prennent Bruxelles, Anvers, le Hainaut. Un peu plus tard Liège et la Flandre occidentale. Ils bloquent toutes les routes avec un grand mur. Et finalement, vous vous retrouvez tous parqués autour d’Ostende et au fond des Ardennes. Dans des conditions de vie misérables. En plus, on vous traite de menteurs, de violents, de terroristes. Eh bien, remplacez Ostende par Gaza, et les Ardennes, par la Cisjordanie, vous avez exactement ce qu’a fait Israël !

A propos de désinformation, les Belges ont quand même eu un fameux avertissement, non ? La RTBF a réussi à faire croire que la Belgique avait disparu en une soirée. Alors, prudence, non ? Dans les années 80, au Nicaragua, un gouvernement de gauche voulait éliminer la pauvreté et résister aux États-Unis. Ils ont été attaqués par des terroristes financés par la CIA, on a bloqué lers ports et les médias les ont diabolisés. Ils ont été renversés et le pays est retourné à la misère. Un prêtre nicaraguayen, alors ministre de la culture, disait : « Quand je vois ce que les médias racontent sur mon pays que je connais bien, je me dis que je ne dois rien croire de ce qu’ils racontent sur les pays que je ne connais pas ».     

Le grand problème, des Belges, des Français, des Européens sur le conflit israélo-palestinien c’est qu’ils sont désinformés. Avec quelques rares exceptions, la télé se met du côté d’Israël.

Quand même le Hamas a commencé et il prend la population palestinienne en otage, non ?
    Michel Collon.
Non. A propos des roquettes tirées sur des villes israéliennes, on ne nous dit pas que des Palestiniens (Hamas, Fatah et individus) les tirent des roquettes sur des villes dont on a chassé leurs parents. Ils y habitaient avant ! Pourquoi le cache-t-on ?

Mais surtout : le Hamas a respecté la trêve pendant des mois. Or, cette trêve avait plusieurs conditions. Israël devait lever le blocus qui étranglait Gaza, il ne l’a pas fait. Il ne devait plus commettre d’agressions militaires, il en a commis. L’Égypte devait ouvrir ses frontières, cela n’a pas été fait. En réalité, c’est Israël qui n’a pas respecté la trêve.

Le Hamas, c’est quand même des fondamentalistes. Des progressistes peuvent-ils les soutenir ?
    Michel Collon.
D’abord, pendant des décennies, quand le Hamas n’existait pas encore, Israël a tout fait pour détruire le Fatah d’Arafat et les mouvements palestiniens de gauche. Ensuite, comme le Hebzollah au Liban, le Hamas semble d’accord de respecter le mode de vie de l’ensemble des populations à Gaza.

Les gens ont voté Hamas, s’estimant trahis par les précédents dirigeants palestiniens. Si vous interrogez des Palestiniens de gauche et laïcs, ils ont voté pour le Hamas parce c’est le parti qui résiste. Il est faux de dire que le Hamas prend les Palestiniens en otage, ce sont tous les Palestiniens refusent et refuseront toujours la colonisation, même si demain le Hamas était totalement détruit.

Enfin, on nous dit ensuite de façon un peu raciste que ces gens sont des musulmans et qu’ils sont des fanatiques… Qu’on m’explique alors pourquoi les USA organisent des coups d’Etat pour renverser Chavez, un fervent chrétien ! Ou Evo Morales, un Indien. Au Venezuela, avant Chavez, 80 années de richesse pétrolière ont produit 80 % de pauvres. L’argent partait dans les poches d’Exxon. Chavez, Evo, les Irakiens ou les Palestiniens : rien à voir avec la religion, tout à voir avec pillage des ressources de ces pays.

Mais en Palestine, il y a peu de ressources naturelles…
    Michel Collon.
Le Moyen-Orient forme un ensemble. Les Arabes se voient comme une seule nation. Ce sont les colonisateurs qui ont divisé la région pour mieux la contrôler. Les Britanniques, puis les États-Unis ont veillé à mettre le pétrole aux mains des rois, des riches saoudiens et autres marionnettes pendant que le reste du monde arabe se débat dans la pauvreté et le sous-développement. Israël est surarmé par Washington pour être le gendarme du Moyen-Orient. De plus, il veut construire un pipe-line qui en fera le distributeur du pétrole irakien sur la Méditerranée.

Israël prétend qu’il n’y a personne en face pour négocier et que la paix est impossible.
    Michel Collon.
La paix est possible au Moyen-Orient. Il faut créer un seul État garantissant tous les droits à tous : juifs, musulmans, chrétiens ou athées. Un État ne peut pas être fondé sur une religion privilégiée, excluant ou rabaissant les autres. Un seul État, un homme une voix, et le droit au retour pour ceux qui ont été chassés.

Beaucoup de Palestiniens et d’Israéliens pensent qu’il faudra une solution transitoire avec deux États. A eux de trancher. Sans doute qu’avec toute la haine qui a été semée, il faudra une ou deux générations pour arriver à une coexistence harmonieuse. Mais je maintiens qu’Israël est l’État le plus raciste au monde, pratiquant le nettoyage ethnique contre les Arabes. Pour arriver à une solution il faut mettre fin à ce racisme. Un État comportant plusieurs cultures, n’est pas un appauvrissement, mais un enrichissement.

Je pense qu’avec ces provocations et ces destructions terribles, Israël ne veut pas la paix. Il refuse de négocier en sachant que cela risque de provoquer des attentats. Il aura ainsi un prétexte pour justifier ses nouvelles déportations et annexions.

Le ministre belge des affaires étrangères Karel De Gucht et ses collègues européens semblent prendre une position neutre dans l’histoire…
    Michel Collon.
De Gucht n’est absolument pas neutre, et l’U.E. non plus. Elle vient de voter pour Israël un statut de quasi-membre de l’Union européenne alors qu’Israël viole toutes les résolutions de l’ONU et le droit international depuis des dizaines d’années ! Elle a qualifié de ‘terroriste’ le gouvernement Hamas élu démocratiquement, ce qui a donné le feu vert à l’agression. Quand la ministre des affaires étrangères israélienne dit qu’Israël défend les valeurs de la communauté internationnale devant Sarkozy, celui-ci applaudit. Quand on voit comment Sarkozy, Merkel, De Gucht et compagnie ont a soutenu Israël tout le temps, je dis que ce sont eux qui bombardent en notre nom. Va-t-on continuer à le tolérer ?

C’est surtout la population belge d’origine immigrée qui se mobilise actuellement. Pourquoi y a-t-il encore tellement d’indifférence et de passivité des travailleurs « belgo-belges » ?
    Michel Collon.
Ils sont maintenus dans l’ignorance. Mais la guerre en Palestine fait partie d’une guerre globale Nord Sud qu’on mène en notre nom. On ne peut comprendre le monde d’aujourd’hui si on ne comprend pas pourquoi la richesse est au Nord et la pauvreté au Sud.

Les grosses sociétés européennes ont volé l’or et l’argent de l’Amérique latine, les minerais, le caoutchouc et les esclaves de l’Afrique (avec notre Léopold II coupant les mains quand on refusait de travailler pour lui), et le pétrole du Moyen-Orient. Aujourd’hui, le tiers monde reste pauvre car les multinationales s’y installent en payant les travailleurs une misère, en interdisant les syndicats en corrompant les dirigeants politiques et la police. Donc, toute la richesse du sud continue de partir vers le nord. Ceci place les travailleurs belges devant un choix moral : se ranger du côté des volés ou des voleurs ? Réclamer justice ou faire l’autruche en espérant profiter un peu du vol ?

Nous devrions témoigner de plus de curiosité et d’ouverture. En Belgique, nous avons en Belgique la chance d’avoir des immigrés, y compris des travailleurs sans-papiers. Il faut parler avec eux, les écouter. On peut en apprendre beaucoup ! Les Arabes vous expliqueront ce qu’a fait l’Europe au Moyen-Orient depuis des siècles. Les Noirs vous expliqueront ce qu’elle a fait au Congo. Les Latinos pourquoi il y a encore 44 % de pauvres alors que l’Amérique latine est très riche.

Je compare la situation actuelle au Titanic. Avec les très riches en première classe, les classes moyennes et les travailleurs qui sont dans la troisième classe sans beaucoup de confort mais ils sont dans le bateau. Seulement le Titanic fonce vers le désastre car le capitaine et surtout les armateurs gagnent gros. Sur le dos de ceux qui rament, les esclaves du Sud.

Les travailleurs belges veulent-ils rester dans le Titanic, fondé sur l’appauvrissement du tiers-monde et qui, après la crise financire, s’en prépare d’autres, peut-être plus graves encore ? Car le nombre de pauvres n’a pas cessé d’augmenter dans le monde depuis 20 ans. Veut-on couler avec le Titanic ou choisir une autre façon de naviguer basée sur des rapports justes entre le Nord et le Sud ?

En Europe, ce choix est faussé par une info comme Coluche la dénonçait.

Que faire alors ?
    Michel Collon.
Depuis quelques années, je travaille avec l’équipe Investig’Action, et mon site www.michelcollon.info pour décoder l’info, donner la parole aux exclus de l’info officielle, montrer les images cachées, apprendre à repérer les médiamensonges.

Beaucoup de gens m’écrivent, dégoûtés par la presse et découragés, car on ne les écoute pas. Il faut une stratégie collective pour que les gens puissent tester l’info et devenir actifs. L’info est un droit qui se conquiert et ne tombe pas du ciel. Comme tous les autres droits.

Ca nécessite une démarche active. Par exemple, si un responsable syndical a encore un doute sur qui est l’agresseur et le colonisateur entre Israël et les Palestiniens, qu’il organise donc pour tous ses affiliés un débat avec les deux parties, qu’il s’informe sur Internet, auprès des syndicalistes palestiniens et auprès de ceux que la télé exclut de ses débats  !

Pour conquérir le droit à une information de qualité, complète et non manipulée par des intérêts, nous avons besoin d’un mouvement citoyen pour l’information, à la base. « Nous sommes tous des journalistes ! »


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 13 Jan - 23:12 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
ombadr
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 07 Jan 2009
Messages: 193
Localisation: idf

MessagePosté le: Mar 13 Jan - 23:17 (2009)    Sujet du message: les médias et ISRAEL !! Répondre en citant



Revenir en haut
ombadr
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 07 Jan 2009
Messages: 193
Localisation: idf

MessagePosté le: Dim 8 Fév - 19:45 (2009)    Sujet du message: les médias et ISRAEL !! Répondre en citant

Définitions :


Pris dans des tirs croisés : Quand des civils palestiniens sont tués.

Représailles : Quand les militaires ou les colons israéliens assassinent des Palestiniens.

Escalade : Tout acte de violence ou de résistance émanant des Palestiniens.

Assassinés : Quand il s’agit de civils israéliens tués.

Brutales/lâches/horribles : Adjectifs décrivant les attaques contre des Israéliens.

Autodéfense : Tout acte de violence commis par des Israéliens.

Terrorisme : Tout acte de violence commis par des Palestiniens.

Civils : Des colons armés sont des civils, quand ils sont tués. Tentez d’éviter d’utiliser ce terme lorsque vous parlez de Palestiniens.

Quartiers de proximité : Zones habitées par des colons israéliens.

Positions : Toutes les villes et localités palestiniennes, particulièrement lorsqu’elles sont bombardées par des hélicoptères de combat ou canardées par des mitrailleuses de gros calibre.

Tragédie : Tout décès israélien.

Légitime ou mérité : Tout décès palestinien.

Squatters : Les natifs palestiniens.

Allié démocratique : Un synonyme pour Israël.

Les territoires litigieux : Toute terre palestinienne ou arabe occupée par Israël au mépris de toute législation internationale.


Antisémite : Toute personne qui condamne les violations par Israël des droits civiques et humains des Palestiniens.


Victime : Tout Israélien juif.

Agresseur : Tout Palestinien engagé dans quelque forme de résistance que ce soit.

Cibles : Bâtiments, maisons, bureaux palestiniens – Ce que l’armée israélienne désigne comme cibles militaires.


Agression/attentat à la bombe/assassinat : Actes commis par les Palestiniens lorsqu’ils sont dirigés contre des Israéliens.


Heurts (accrochages) : Voilà un terme bien difficile à comprendre, mais il est généralement utilisé lorsque des Palestiniens perdent la vie.


Mesures (exemples : mesures économiques, mesures de sécurité) : Tout acte commis par les Israéliens (blocages, punitions collectives, bombardements ou mitraillages de quartiers résidentiels, mesures visant à affamer une population, etc.).


Sécurité : Tout ce que le gouvernement israélien choisit de faire. Cela peut inclure la confiscation de terres, des tueries extralégales, la démolitions d’habitations, la destruction de zones arborées, le déracinement d’arbres, les blocages, etc. Le terme « sécurité » est réservé à l’usage exclusif d’Israël ou des Israéliens et ne doit jamais s’appliquer aux Palestiniens.

Agression : Un terme réservé aux Palestiniens et désignant les actes qu’ils commettent contre des Israéliens.


Assiégé (en état de siège) : Encore un terme réservé aux Israéliens, qui sont assiégés par les Palestiniens. Le sens exact dépend des circonstances. À ne jamais utiliser pour désigner des villes ou villages palestiniens.


Règles :


Quand il convient d’utiliser la voix passive : Quand l’action violente est commise par les Israéliens (ex. : Deux Palestiniens ont été tués, dont l’un avait neuf ans).


Quand il convient d’utiliser la voix active : Quand l’action violente est commise par les Palestiniens (ex. : Des Palestiniens ont tué un enfant juif, les Palestiniens assassinent des adolescents).


Quand on parle des Israéliens : « Deux Israéliens ont été blessés ».

Quand on parle de Palestiniens : Utiliser « on dit que », « on prétend que » (ex. : « Les Palestiniens prétendent qu’en Cisjordanie, une femme est morte d’avoir inhalé des gaz lacrymogènes » - C’est ce qu’on peut lire dans le quotidien Ha'aretz, par exemple).


Noms : Doivent être indiqués pour chaque victime juive, mais il faut toujours s’abstenir de les citer pour les victimes musulmanes ou chrétiennes. En lieu et place, utiliser des chiffres, sans oublier la voix passive. Ex. : « Deux Palestiniens ont perdu la vie dans des accrochages. »).


Quand un Israélien est tué : « Homme ou femme, il importe de noter la profession de la personne, l’endroit d’où elle est originaire, son appartenance religieuse ou pas et s’il s’agit d’une personne immigrée venue des États-Unis ou de la Russie. Si la personne décédée laisse derrière elle un(e) conjoint(e) et des enfants, il faut le noter. Si la victime est un(e) jeune, il faut mentionner l’école qu’il (elle) fréquentait et parler des sentiments éprouvés par ses condisciples et ami(e)s. En général, les personnes qui connaissaient la victime devraient témoigner de sa profonde humanité.


Quand un Palestinien est tué : Il ne faut le personnaliser en aucune façon.

Quand un Israélien est tué : Il est utile d’inclure des descriptions géographiques de l’endroit du décès – le corps recouvert, des fragments de chair, des traces de sang qui s’écoule, etc.


Dictionnaire français / sioniste ~ Abdul Alhazred's blog


Terme incorrect : Terme correct

Paix : État permanent de pré hostilités

Attaque non provoquée par les USA ou par Israël : Frappe préemptive

Guerre d’agression : Conflit, dispute ou litige

Guerre d’agression permanente : Situation de conflit prolongée

Guerre d’agression globale : Diffusion de la démocratie

Résistance individuelle à une guerre d’agression : Terrorisme

Résistance en groupe à une guerre d’agression : Insurrection

Résistance nationale à une guerre d’agression : État voyou

Résistance multinationale à une guerre d’agression : Axe du mal

Chef politique de la résistance à une guerre d’agression : Dictateur

Chef militaire de la résistance à une guerre d’agression : Seigneur de guerre

Tout musulman dénonçant une guerre d’agression : Membre d’al-Qaïda

Toute autre personne qui dénonce une guerre d’agression : Militant

Département qui s’engage dans une guerre d’agression : Département de la Défense

Invasion en vue de promouvoir une guerre d’agression : Incursion

Agents israéliens d’une guerre d’agression : Forces israéliennes de défense

Victime d’une guerre d’agression : Combattant illégal

Armes d’une guerre d’agression : Instruments de la politique

Financement massif d’une agression : Protection accrue des forces

Soutien populaire à une guerre d’agression : Démocratie

Génocide : Brimades infligées à l’ennemi

Soldats américains tués : Personnel ne participant pas aux opérations.

Tuer (en tant que verbe) : Neutraliser

Attaquer : (Se) défendre

Faits / preuve / réalité objective : Propagande de l’ennemi

Censure militaire : Journalistes accompagnateurs

Destruction d’infrastructures civiles : Guerre asymétrique

Destruction de civils : Dégâts collatéraux

Emprisonnement : Détention

Prisonnier : Détenu

Torture : Interrogatoire

Espionnage illégal exercé sur les Américains : Surveillance terroriste

Mise en question de la guerre : Antiaméricanisme

S’interroger sur un assassinat : Décamper

Remettre le gouvernement en question : Manquer de patriotisme

Remise en question par la masse de l’agenda : Terrorisme domestique

Ignorance de masse : Confiance du consommateur

Dette : Finances

Constitution de États-Unis / Conventions de Genève : Documents démodés

Nous atomiserons n’importe qui et quand nous l’entendrons : Toutes les options sont envisageables

Corps humains : Simples cibles

Mur de l’apartheid : Clôture de sécurité
æ
Musulman : Islamiste ou islamo-fasciste

Islam : Radicalisme antiaméricain

Diversion alors que nous préparons de nouvelles frappes : Processus de paix

Questions sur les atrocités sionistes : Antisémitisme

Questions sur la sentiment juif de suprématie : Antisémitisme

Questions sur le financement d’Israël par les USA : Antisémitisme

Questions sur les actes d’espionnage de l’AIPAC : Antisémitisme

Questions sur l’Holocauste : Antisémitisme

Omettre de capitaliser l’Holocauste : Antisémitisme

« Hein ? » : Antisémitisme

Financement massif des fabricants d’armes : Soutenir nos troupes

Les Israéliens qui chassent les Palestiniens de Palestine par la violence : Colons

Les multiples victimes de la guerre d’agression (les gens de Gaza) : Une entité ennemie

Une enfant qui a perdu la vue / a été mutilée / a été pulvérisée alors qu’elle se trouvait accidentellement sur le parcours de notre attaque : Un bouc lier humain

Qui se souciera d’un enturbanné de plus ou de moins ? : Il n’y a pas d’équivalence morale entre les terroristes et les forces de sécurité 


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 02:44 (2017)    Sujet du message: les médias et ISRAEL !!

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    HADDITH Index du Forum -> actualité -> europe Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Template Buble by dav.bo
Traduction par : phpBB-fr.com